Tout ce que vous devez savoir sur Vero, le réseau social en plein buzz

Tout ce que vous devez savoir sur Vero, le réseau social en plein buzz

Pendant longtemps, Instagram et Snapchat étaient indétronables. C'était les deux réseaux sociaux les plus utilisés sur smartphone pendant des années, et ils n'ont pas eu beaucoup de compétition.

Toutes les applications qui ont osé essayer leur faire affront sont passées aux oubliettes. Vous souvenez-vous d'Ello en 2014 ? Ou Google Plus en 2011 ?

Cette semaine, une nouvelle plate-forme (vieille de bientôt trois ans, en fait) appelée Vero a fait surface, et certaines personnes de plus de 18 ans se demandent : "Est-ce que c'est juste une coquille de Vevo, la compagnie vidéo ?" Mais ce n'est pas le cas. Vero signifie "vérité" en latin (et en espéranto et en italien). C'est aujourd'hui l'application gratuite numéro un de Google Play et se classe huitième dans l'App Store iOS.

Vero s'est positionné comme un autre genre de réseau social, conçu en réponse à la façon contre-intuitive dont les réseaux existants ont rendu les gens insociables. Vero est passé de moins d'un million d'utilisateurs enregistrés à près de 3 millions, selon l'entreprise, au cours des derniers jours.

"Notre intention est en fait de créer un réseau social en ligne qui imite le plus grand réseau social existant, celui qui existe entre les gens", a déclaré Ayman Hariri, co-fondateur de Vero. "Notre responsabilité, en tant que concepteurs et développeurs, est de faire en sorte que la technologie soit un outil pour les gens, qu'elle améliore leurs expériences de vie et non pas qu'elle ait un impact négatif. "

Continuez à lire pour découvrir comment Vero diffère des autres plateformes sociales et pourquoi, en quelques jours seulement, Vero a fait le buzz.

En quoi Vero est-elle différente des plateformes existantes ?

Les photos, les vidéos et le contenu textuel partagés par les utilisateurs sur Vero ne se contentent pas d'atteindre tous leurs amis et leurs followers. Vous pouvez spécifier quels autres utilisateurs sont vos amis proches, connaissances ou simples followers et poster séparément dans chaque groupe.

Un autre gros avantage de Vero est que son flux d'actualité n'est pas manipulé par un algorithme. Les messages des utilisateurs apparaissent dans l'ordre chronologique (comme sur Instagram).

Il n'y a pas de publicités sur Vero. La plateforme est basée sur un abonnement mais est pour le moment gratuite. Pour s'inscrire, les utilisateurs doivent fournir leur nom, adresse e-mail et numéro de téléphone portable.


D'où vient Vero ?

Vero a été fondée en 2013 et lancée en 2015. Elle a été cofondé par Ayman Hariri. Il est milliardaire et fils de l'ancien premier ministre libanais Rafic Hariri, qui a démissionné en 2004 et a été assassiné en 2005. Il est également le demi-frère de l'actuel Premier ministre libanais Saad Hariri, en fonction depuis 2016.

Ayman Hariri a déclaré à Entrepreneur.com qu'il a été directeur général adjoint de Saudi Oger, une entreprise de construction aujourd'hui défunte fondée par son père, de 2005 à 2013. Durant cette période, son frère était directeur général. En 2013, Hariri a annoncé avoir vendu ses actions et quitté la société pour co-fonder Vero.

"J'avais vraiment l'impression qu'il était temps de poursuivre mes rêves dans le monde de la technologie", a-t-il déclaré, affirmant qu'il n'avait plus de rôle dans l'entreprise après 2013.

Saudi Oger a fermé ses portes en juillet 2017. L'entreprise n'a pas été en mesure de payer ses milliers d'employés pendant plusieurs mois après que le gouvernement saoudien ait retardé les paiements aux constructeurs en 2015, provoquant des émeutes, selon Bloomberg Businessweek. Le gouvernement du ministère saoudien du Travail a fourni de la nourriture et des produits de première nécessité aux travailleurs saoudiens d'Oger, dont beaucoup vivaient dans des conditions d'exiguïté et d'insalubrité dans des dortoirs et des camps de travail construits par la société, avec peu ou pas d'accès à la nourriture, à l'eau courante, à l'électricité ou aux soins médicaux.

Après 2013, Hariri a déclaré à Entrepreneur.com qu'il n'était pas sûr de savoir qui avait pris la direction d'Saudi Oger. "Des managers différents", dit-il. "Je n'ai vraiment pas été impliqué après ça, donc je n'ai pas suivi."

Mais un document publié par Mashable semble indiquer que Hariri s'est séparé de Saudi Oger en 2014. Et un communiqué de presse Vero de 2016 identifie Hariri comme "également vice-président et directeur général adjoint de Saudi Oger Ltd."

De nombreux utilisateurs ont découvert cette information sur Saudi Oger et le rôle de Hariri. Ils ont décidé de boycotter la plateforme et même de lancer un hashtag #DeleteVero.


Les gens essaient maintenant de comprendre pourquoi Vero a fait le buzz.

C'est difficile à cerner. Certaines personnes pensent que c'est à cause de toutes ces réactions négatives. D'autres disent : "Les ados adorent ça." Mais Mashable rapporte que les données d'Apptopia révèlent que 50 pour cent des utilisateurs de l'application ont entre 21 et 40 ans - et 68 pour cent sont des hommes.

Hariri a déclaré à CNN Tech qu'il établit un lien entre la récente montée en puissance de Vero chez les utilisateurs et le bouche-à-oreille au sein des communautés d'utilisateurs, de la communauté cosplay aux tatoueurs, qui étaient les premiers utilisateurs ciblés par Vero, mais n'ont pas payé pour utiliser ou promouvoir la plateforme.

"Quand on me demande : "Quelle est votre ciblage démographique ?" Notre ciblage est les gens et leurs passions", a déclaré Hariri à Entrepreneur. "Des gens qui ont des passions, qui veulent les partager... avec notre sélecteur d'audience unique ou plus publiquement avec leurs followers."


Comment est l'expérience utilisateur ?

Jusqu'à présent, pas géniale pour certains. Depuis que l'application est devenue très populaire, ses serveurs ont ralenti. Beaucoup d'utilisateurs se sont tournés vers Twitter pour le support client.

Hariri a déclaré que Vero augmente bientôt la capacité de ses serveurs et introduit des correctifs logiciels que Vero "ne pouvait pas prendre en compte auparavant, étant donné que le nombre d'utilisateurs n'était pas là".


Comment fonctionne une plateforme sociale sans publicité ?

L'entreprise mettra en place un système d'abonnement. A l'origine, elle promettait à ses 1 million d'utilisateurs un service gratuit indéfiniment, mais l'offre a changé.

"Comme promis, nos premiers millions d'utilisateurs ont accès à Vero gratuitement pour la vie. Toutefois, étant donné les interruptions de service, nous étendons cette offre à tous les nouveaux utilisateurs jusqu' à nouvel ordre", déclare le site Web de Vero depuis le 28 février. "Nous confirmerons bientôt la date de début et le prix des abonnements Vero."

La récente augmentation du nombre d'utilisateurs Vero enregistrés a ralenti le service, et de nombreuses personnes qui ont essayé de s'inscrire ont eu du mal à le faire.

M. Hariri a déclaré que Vero souhaite que la cotisation annuelle éventuelle soit "abordable", bien que la société ne soit pas prête à annoncer un chiffre.

Pour ce qui est d'une autre source de revenus, Vero est aussi un marché pour les entrepreneurs. La société facture des frais de transaction aux commerçants lorsqu'ils vendent en utilisant la fonction "Achat direct". Achat direct permet aux marques de vendre des produits via la messagerie Vero.

Toute marque peut créer un compte vérifié sur Vero. Ensuite, si Vero détermine qu'une entité est capable de vendre et de prendre des commandes, ils peuvent partager directement avec leurs followers, seulement ceux qui ont choisi de voir leurs messages qui contiennent un produit qu'ils vendent et un bouton "acheter" pour les achats dans l'application, a dit Hariri.

Malgré l'hashtag #DeleteVero, les gens ont eu du mal à le faire.

La suppression de Vero n'a pas été un processus immédiat pour ceux qui ont tenté de le faire, ils ont dû soumettre une requête.

"Toute personne qui demande la suppression de son compte l'obtient", a déclaré M. Hariri, expliquant que l'entreprise va déployer la suppression automatique de son compte dans l'application (sans qu'il soit nécessaire d'en faire la demande) dans les jours qui viennent, après avoir testé la fonctionnalité.