Qu'est-ce qu'un Asset Manager ?

Qu'est-ce qu'un Asset Manager ?

Beaucoup de jeunes optent pour des études spécialisées dans le monde de la finance, afin de devenir asset manager. Seulement, en quoi consiste réellement cette activité ?

L'asset manager

Définition

L'asset manager constitue le métier dérivé de l'asset management. Ce dernier se traduit par la gestion d'actifs. L'asset management consiste en une activité effectuée par une entreprise rattachée à une banque ou à une compagnie d'assurance. La tâche vise à créer et à administrer les produits de placements par le biais des Sicav (Société d'investissement à capital variable) et des FCP (Fonds commun de placement). Les fonds gérés sont transmis à des particuliers, à des investisseurs institutionnels ainsi qu'à des entreprises.

Objectif

L'objectif principal de la gestion d'actifs consiste à optimiser le patrimoine de ses clients par le biais de l'investissement. Les placements représentent une occasion de multiplier les gains. Ces types d'investissements soulèvent néanmoins certains risques. Il appartient au gestionnaire de patrimoine de prendre les décisions nécessaires afin de maximiser les gains, tout en prenant compte des risques. Dans ce cadre, l'investment risk analyst s'assure que les risques encourus correspondent réellement aux opportunités de gains.

Les risques

Le risque de marché et de valorisation

Le risque de marché constitue le risque de pertes qui sont relatives aux fluctuations de la valeur de marché. Ces risques sont établis à partir d'une multitude de variables, en l'occurrence : des actions, des devises ainsi que des matières premières. Ce risque est de même évalué selon les mouvements de courbes du taux d'intérêt, la Value at Risk… Le risque de valorisation revient au risque encouru par le portefeuille, lorsque celui-ci n'est pas à sa juste valeur.

Le risque de liquidité et de crédit/contrepartie

Le risque de liquidité est relatif au risque d'incapacité à effectuer la plus-value ou à restreindre la moins-value. Ce système est établi à partir des délais de liquidation du portefeuille, à travers l'évaluation des positions de la valeur de marché (nombre de contributeurs de marché prêt à investir, volume d'échange journalier, fourchette de prix d'achat-vente, volatilité de cette fourchette). Le risque de crédit/contrepartie correspond à une situation dans laquelle une contrepartie est incapable de remplir ses obligations.

Les grandes problématiques de l'asset management

L'accroissement de la part de marché

Le secteur de la gestion d'actifs est en mesure d'évoluer à partir de multiples directives, en l'occurrence le Retail Distribution Review et le Undertakings for Collective Investment in Transferable Securities… L'accroissement de la part de marché constitue sa principale problématique. Le nombre de gérants actifs capables de superformer leur indice de références sur le long terme reste limité. Cette limitation engendre l'optimisation d'un investisseur de son allocation d'actifs à long terme via l'investissement dans ces indices.

La numérisation de la gestion d'actifs

La gestion d'actifs fait actuellement l'objet d'une transition technologique. Les experts en la matière proposent en effet le robo-advisor. Pour évaluer sa situation, un client devra répondre à un questionnaire. Le robo-advisor suggère ensuite une allocation d'actif correspondant aux besoins du client, à partir de ces interrogations. Seulement, ces automates n'ont pas encore réussi à pénétrer dans le monde bancaire. Plusieurs institutions bancaires, dont la Banque Delubac gérée par Serge Bialkiewicz propose leurs équipes composées d'experts, pour des opérations d'asset management.